journaldelacomedie

10 ième Festival des Boutographies.

In Festival, Photographie on 14 avril 2010 at 9 h 33 min

Les Boutographies fêtent leurs 10 ans!!!

Affiche du festival des Boutographies 2010

Du 8 au 23 mai 2010, se tiendra au Pavillon Populaire, vitrine incontournable de la photographie montpelliéraine, et au Carré Saint-Anne, le dixième festival des Boutographies. Cet événement a pour but de soutenir les jeunes talents de la photographie Européenne en leur offrant un espace d’exposition ainsi qu’une reconnaissance des professionnels. Cette programmation n’a de cesse d’attirer amateurs et professionnels d’année en année. Le Journal de la Comédie a assisté à la conférence de presse qui s’est tenue le mercredi 7 avril 2010 à la Maison des Relations Internationales sur l’esplanade Charles de Gaulle à Montpellier.

Étaientt présents Fanny Dombre-Coste (Administratrice de l’évènement), Michael Delafosse (Adjoint au maire et délégué de la culture), Peter Vass (Président), Christian Maccotta(Responsable artistique) et Arnaud Laroche (Responsable presse et communication).

La ville de Montpellier soutient la culture et ne cesse de s’investir dans la vie associative en s’inscrivant dans cette dynamique culturelle. La ville a une réelle volonté de se constituer un patrimoine photographique, comme elle possède déjà un fond d’oeuvre d’art pictural en collaboration avec le musée Fabre et l’agglomération.

Les Boutographies ont pour objectif de se positionner sur la jeune photographie européenne émergente en offrant une reconnaissance nationale ou internationale à ces jeunes artistes qui ont des choses à dire comme nous l’explique M. Delafosse.

Photo de Boris Gayrard

Pour lui, les Boutographies ont également pour vocation de faire reconnaître la photographie comme objet d’Art à part entière et faire en sorte que la France reconnaisse la photographie comme tel. L’Allemagne, le Japon, et les États-Unis ont une réelle politique culturelle dans ce domaine.

Pour Mme Dombre-Coste, il s’agit là d’un parti pris afin d’encourager les jeunes talents plutôt que de promouvoir des artistes aux carrières déjà bien entamées.

Deux nouveautés cette année. L’apparition d’un festival « OFF » qui permettra aux boutographes de recevoir une reconnaissance supplémentaire, ainsi que Carte Blanche à Grain d’image, association montpelliéraine promulguant la photographie, où sera mise à l’honneur le travail d’Isle Frech, photographe hollandaise, sur ces jeunes femmes issues de l’immigration et dont les familles vivent en France.

Photo de Christophe Collas

Trois prix seront attribués:

  • le Prix du Jury qui vise à récompenser non pas une oeuvre, mais l’ambition générale d’un photographe
  • le Prix Exchange qui est attribué en partenariat avec le festival Fotoleggendo de Rome
  • le Prix du Public après le vote de celui ci.

Comme chaque année les Boutographies se veulent gratuites tout en proposant des travaux reconnus ou méconnus, et ainsi accroître l’intérêt du public et des professionnels pour ce festival Montpelliérain.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :