journaldelacomedie

« J’ai travaillé à la création du film AVATAR » : Interview d’Olivier Pinol

In Animation 3D, Art, interview, Uncategorized on 14 juin 2010 at 8 h 32 min

OLIVIER PINOL - Shrek le Troisième (2005) © 2007 DreamWorks Animation LLC. All Rights Reserved

Pouvez-vous nous dire qui est Olivier Pinol?

Olivier Pinol est né a Montpellier le 18 Mai 1977.

Après 6 années d’études en communication visuelle, sa carrière dans l’image de synthèse démarra à Paris en 2001.
Olivier eût l’opportunité de rencontrer son mentor, Matthieu Grospiron, son superviseur lors de son travail sur la production du long métrage d’Enki Bilal.
Il se spécialisa dès ses débuts en lumière.
Depuis Olivier a su saisir les opportunités qui l’ont conduit à San Francisco pour travailler dans les studios PDI/Dreamworks, suivi d’un départ pour Weta Digital en Nouvelle- Zélande.

Vous avez participé à la création d’un monde nouveau avec le film « AVATAR » de James Cameron, dans quelle équipe étiez-vous et quelle a été votre fonction ?

J’étais dans le département appelé « Shots ». C’est l’équipe en charge de livrer les plans, ou « shots », au compositing pour le shooting sur film. Ma spécialisation en lumière m’a permis de prendre part à la création des couleurs, de l’atmosphère et des lumières du film « Avatar ».

Et qu’est-ce que le « compositing »?

Le compositing est le processus d’assemblage des multiples layers (ou « couches ») qui composent une image ; on y apporte l’atmosphère finale ainsi que les effets de déformation de lentille qu’on pourrait obtenir avec une vraie caméra. Ensuite le résultat numérique est shooté sur film pour la projection en salle.

Comment présente-t-on le projet aux créateurs dont vous faites partie, laisse-t-on place à votre imagination ou êtes-vous plutôt bridés par les directives du réalisateur?

Nous recevons des « Arts » ou références que le superviseur ou Cameron ont approuvés, j’ai eu l’opportunité de développer le visuel de plusieurs séquences, c’est la partie qui à mes yeux est la plus intéressante. En effet le fait de travailler pour un réalisateur tel que Cameron nous pousse à donner le maximum pour arriver à égaler sa vision.

L’opportunité de travailler sur un projet de telle envergure m’a permis de progresser et d’apprendre de très grands professionnels de l’image.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours personnel et professionnel et pourquoi ce choix de spécialisation?

Ca fait une dizaine d’années que je travaille dans « l’Entertainment Industry »: pubs, vidéo-clips, et grand format.

Le fait de se spécialiser ajoute de la valeur à l’artiste, c’est une étape incontournable pour réussir à intégrer un grand studio.

Pourquoi la lumière…? Parce que c’est le domaine du cinéma qui me plaît le plus, et ça nous permet d’être en constante relation avec tous les départements.

C’est mon départ aux US pour les studios PDI/Dreamworks fin 2005, qui a été le tournant de ma carrière, j’ai pu développer mes compétences sur des films tels que « Shrek 3 » ou « Madagascar 2 ». Cette expérience incroyable m’a permis de décrocher un poste chez Weta pour travailler sur « Avatar ».

Que pouvez-vous nous dire sur WETA Digital, quels ont été les avantages/inconvénients en comparaison de vos expériences précédentes ?

Weta est un studio incroyable, l’ambiance y est très « famille », le cadre de vie permet d’accepter un rythme de travail très soutenu… J’ai passé presque 2 années en Nouvelle-Zélande pour travailler chez Weta, j’ai quitté les US pour ce nouveau travail. C’est mon expérience américaine qui m’a ouvert les portes… Les expériences Weta ou Dreamworks sont incomparables avec mes expériences précédentes, c’est du très haut niveau, tant au niveau technique qu’artistique, l’expérience humaine très très intéressante du fait de travailler avec des gens venant des 4 coins du monde…

Et la reconnaissance de notre métier est bien là…

Des anecdotes …?

Très agréablement surpris à mon premier jour chez Dreamworks alors que mon « english » était très très pauvre, l’accueil en a été d’autant plus chaleureux.

Le monde de l’animation est en constante évolution, avez-vous eu l’impression de participer à une « exclusivité », une « première » à travers votre expérience AVATAR ?

D’après vous…? Oui bien sûr, « Avatar » marque une étape importante dans l’histoire du cinéma, et maintenant une référence pour les films à venir…

En somme, comment avez-vous globalement ressenti cette expérience ?

Je me rappelle lors d’une projection privée de 20 minutes, nous nous sommes regardés avec les collègues et nous nous disions : « Nous travaillons sur une bombe à retardement, c’est incroyable « …

Comment imaginez-vous l’avenir de l’animation, jusqu’où pensez-vous que nous puissions aller ?

Très beau, la seule barrière est l’imagination. Se sont les idées, c’est la vision de grands réalisateurs comme Cameron qui pose les limites… Mais à la fois, l’animation est 100% imagination, donc il n y a pas de limite a la création.

Travaillez-vous plus avec des sociétés d’animation françaises ou étrangères et pourquoi?

Je suis sur la création de mon école, et je développe des partenariats avec l’international, j’essaie de travailler avec tous les studios, français ou étrangers. Mais je favorise l’international car mes méthodes seront plus intéressantes avec les studios américains par exemple. Mes méthodes sont directement inspirées des studios Dreamworks.

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Je développe mon centre de formation, et ma société de consulting en film d’animation.

Propos recueillis par Alexia Lynch.

Nous tenons à remercier Olivier Pinol pour son temps et sa gentillesse. Vous pouvez retrouver son actualité sur LIEN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :