journaldelacomedie

Un plat emblématique pour la ville de Montpellier, la Clapassade.

In Art culinaire on 14 octobre 2010 at 13 h 15 min

Un plat emblématique pour la ville de Montpellier. Depuis le 6 octobre dernier, un jury, composé par la ville, a rendu son verdict quant au plat culinaire représentant Montpellier, la Clapassade. Cette recette a été proposée par Michel Otell, un jeune étudiant Montpelliérain de 23 ans parrainé par Éric Cellier, Chef du restaurant la Maison de la Lozère.

 

La recette de la Clapassade de Michel Otell

Ingrédients:

  • pour 4 à 6 personnes
  • bouillon (de volaille ou autre)
  • 800 g environ de collier ou de poitrine de mouton ou d’agneau
  • 1 gros oignon* émincé
  • 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive*
  • 2 cuillères à café rases de farine*
  • beurre* et farine * pour le roux brun
  • épices et aromates :
  • miel* de Narbonne
  • réglisse en poudre
  • 3 ou 4 bâtonnets de réglisse
  • 1 cuillère à café de cassonade*
  • poivre blanc
  • fleur de sel de Camargue
  • zestes de citron*
  • * tous ces produits se trouvent facilement en agriculture biologique

 

Préparation:

Poivrer au poivre blanc et mettre à rissoler dans une cocotte, avec 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive, 800 g environ de collier ou de poitrine de mouton ou d’agneau en morceaux. Ajouter un gros oignon émincé ; poudrer avec une cuillerée à café de cassonade et deux cuillerées à soupe rases de farine. Bien mélanger le tout.

Mouiller largement la viande de bouillon. Laisser mijoter pendant 45 minutes, dégraisser complètement, ajouter des bâtons de réglisse, puis laisser 40 minutes.

Retirer la viande du bouillon, et la couper en dés. Passer le bouillon et réserver. Préparer un roux brun (faire fondre du beurre, y ajouter graduellement de la farine en mélangeant, jusqu’à ce que la consistance soit onctueuse, puis continuer à remuer jusqu’à coloration) dans la cocotte, et le mouiller au bouillon. Sucrer au miel de Narbonne, et ajuster l’assaisonnement à l’aide de réglisse en poudre.

Laisser réduire à la consistance voulue.

Saler dans l’assiette à la fleur de sel de Camargue.

Présenter les cubes de viande en tas assez haut par rapport à la largeur « le terme clapas évoquant un tas de pierres », napper de sauce, et garnir le sommet de zestes de citron.

Accompagnements conseillés : tranches de polenta aux zestes de citron poêlées, salade de roquette à l’huile d’olive.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :